Err

Site de vente en ligne de Cosmétiques BIO & produits de beauté naturels

Précautions d'usage des Huiles Essentielles.

Prendre connaissance avant toute utilisation des huiles essentielles

Puissantes et concentrées, les huiles essentielles imposent un usage raisonnable et des précautions d’usages générales.
 
Précautions générales.

- Ne jamais utiliser sur les muqueuses ni les yeux, ni non plus en intraveineuse et se laver les mains impérativement après avoir utilisé des huiles essentielles.

- Les personnes souffrant de pathologies telles que asthme, hypertension, épilepsie, problème hormono-dépendant et autres pathologies chroniques doivent demander l’avis de leur médecin ou d’un professionnel de santé avant d’utiliser les huiles essentielles.

- Prendre garde à ne pas confondre deux huiles essentielles et systématiquement vérifier le chémotype (qui désigne une entité chimique distincte au sein d'une même espèce, le thym par exemple).
 
- Garder à l’esprit que les huiles essentielles peuvent interagir avec les médicaments : demander conseil à un médecin en cas de traitement.

- Ne jamais utiliser d’huile essentielle de façon prolongée (plus de quelques jours) sans l’avis d’un médecin.

- Toujours respecter les posologies et contre-indications spécifiques à chaque huile essentielle.

- N’utiliser que des huiles essentielles pures et biologiques, de bonne qualité.

- Conserver hors de la portée des enfants.

Allergies

- Les personnes allergiques doivent impérativement procéder à un test d’allergie avant d’utiliser une huile essentielle : déposer 3 gouttes d’huile essentielle dans le pli du coude et attendre 24 heures. Si aucune manifestation allergique ne se manifeste, vous pouvez utiliser l’huile essentielle testée. Les manifestations les plus courantes sont : rougeur, démangeaison, picotement, œdème ou brûlure.

Femmes enceintes, allaitantes, bébés, enfants et personnes âgées

- Ne doivent jamais utiliser les huiles essentielles (sauf prescription médicale) : les femmes enceintes de moins de 4 mois ou allaitantes et les bébés de moins de 3 ans. Les femmes enceintes de plus de 4 mois doivent demander l’avis d’un professionnel – certains huiles essentielles sont à proscrire.

- Les enfants de moins de 7 ans ne doivent pas prendre d’huile essentielle par voie interne et certaines sont à proscrire.

- Certaines huiles essentielles sont déconseillées aux enfants de moins de 12 ans ou de moins de 40 kg : respecter les conseils des professionnels.

- Les personnes âgées sont également plus sensibles aux huiles essentielles et doivent demander l’avis d’un professionnel.

Animaux

- Certaines huiles essentielles sont toxiques pour les animaux et plus particulièrement les chats et les furets : ne pas utiliser d’huile essentielle pour les animaux sans avoir consulté un spécialiste ou un ouvrage spécialisé.

- Attention à prendre en compte la taille et le poids des animaux à traiter.

Voie interne

- Ne jamais utiliser d’huile essentielle par voie interne sans avoir auparavant consulté un professionnel des huiles essentielles ou un ouvrage spécialisé et ne pas pratiquer l’automédication.

- N’ingérer d’huile essentielle qu’avec un support neutre, de préférence gras.

Voie cutanée

- Certaines huiles essentielles sont particulièrement caustiques : il faut les utiliser diluées dans de l’huile. Les proportions vont changer selon l’huile utilisée et l’application visée, mais de façon générale, on utilisera les doses suivantes – en cas de doute, il ne faut pas hésiter à demander conseil à un professionnel.
 

Soin visage > 1%

Soin cosmétique ciblé et ponctuel > 3%

Massages détentes et bien-être > 5%

Massages circulatoires > 7%

Massages musculaires et articulaires > 10%

Sur conseil d’un professionnel pour des actions locales : massages digestifs, etc. > 20%

En application locale lorsqu’une seule goutte est nécessaire : bouton, piqûre d’insecte, petite brûlure au 1er degré, etc. > Pure ou à 50%

Les bains aromatiques sont une excellente façon d’exploiter le potentiel des huiles essentielles, cependant il est impératif de les diluer avant utilisation, soit dans une base neutre, soit dans du lait en poudre ou grâce à un solubilisant spécifique. Ne jamais dépasser les doses indiquées par un professionnel ou un ouvrage de référence.

Diffusion et inhalation

- Ne jamais utiliser d’huile essentielle en diffusion ou en inhalation en présence d’enfants, d’asthmatique ou de personnes allergiques ou épileptiques.

- Certaines huiles essentielles sont déconseillée en utilisation par les voies respiratoires (clou de girofle, sarriette, etc.) : veiller à respecter scrupuleusement les contre-indications propres à chaque huile essentielle.

- Ne pas diffuser d’huile essentielle plus d’un quart d’heure par période d’une heure et toujours en l’absence des enfants.

En cas d'accident

- En cas d’accident (absorption par un enfant ou à forte dose, éclaboussure dans les yeux, réactions allergiques, etc.) : contacter immédiatement le centre antipoison le plus proche et spécifier dans la mesure du possible la nature de l’huile essentielle, la dose utilisée (même approximative) et les symptômes s’ils sont déjà apparu.

Conseils de conservation

- Les huiles essentielles sont sensibles l’oxydation, donc à la chaleur, l’air et la lumière : conservez-les dans leurs flacons d’origine, correctement bouchés, et dans un endroit sec et frais.
 
- Une huile essentielle oxydée est une huile essentielle dont la composition a été modifiée, il ne faut pas l’utiliser : même correctement conservée, une huile essentielle dont la date limite d’utilisation est dépassée peut être altérée.
 
 
Source : https://de-sainthilaire.com/fr/content/170-precautions-generales-d-utilisation-des-huiles-essentielles